Info

David JOUIN

Né en 1983 à Rennes
Vit et travaille en Normandie, France
Représenté par la Galerie écArt, Osnabrück, Allemagne

21 rue Grand-Pont, 76000 Rouen
+ 33 (0)6 23 12 50 12
contact@davidjouin.com
http://www.davidjouin.com

N°SIRET : 507 461 390 00019
N°TVA : FR28 507 461 390
N°MDA : J226433
APE : 9003A

DavidJouin.pdf


TEXTES

David Jouin est né à Rennes en 1983, il vit et travaille en Normandie. Représenté par la galerie écArt à Osnabrück, en Allemagne, il y réalise sa première exposition personnelle en 2009. Diplômé de l’École des Beaux-Arts de Quimper en 2007, cet artiste plasticien ne cesse de questionner son rapport au travail et sa représentation plastique à travers des notions de visibilité ou de gestualité. En parallèle, il travaille au FRAC Haute-Normandie, participe aux événements de l’association La Ruche et poursuit son activité en tant qu’intervenant dans différentes structures. Il a rejoint le Collectif d’en Face ainsi que l’association REC pour favoriser les échanges et s’est illustré avec l’Association Engrenage dans l’inauguration des jardins d’Albane de la cathédrale de Rouen, au côté d’Aurélie Sement pour une installation vidéo monumentale « H-11940 » en 2012.
Sandra Glatigny


David Jouin est un artiste plasticien qui passe de l'image fixe à l'image en mouvement et inversement. Il pose la question de la place de l'artiste dans les milieux du travail qu'il traverse au quotidien. La dualité de sa situation l'amène à explorer l'interaction entre l'art contemporain et le monde de l'entreprise. À travers différentes installations, la production se retrouve mise en scène dans l'intimité de chacun. Sa démarche artistique se développe autour de représentations plastiques de la réalité et soulève des questions de visibilité des petits à côtés. Le sens donné à l'image révèle la face cachée d'une activité mise en valeur par la matière qui s'en dégage. Depuis 2002, le travail de ce plasticien met en œuvre les gestes des acteurs de l'ombre pour plonger les publics dans l'envers du décor. Ainsi, le travail s'oppose au quotidien, la profession se confronte à l'intimité et l'exposition devient le chantier de cette hybridation.


« Ils sont partout, tous les jours, dedans ou dehors. Certains sont visibles et d’autres non. Ils dansent les mêmes mouvements, font et refont les gestes dont ils ont le savoir-faire. Ils placent et se déplacent à travers une chorégraphie quotidienne. Tout cela pour du temps libre, dans une sphère privée.

Ils travaillent. »



David Jouin, depuis sa formation aux Beaux-arts de Quimper, n’a cessé de questionner le monde du travail. Ce jeune artiste rouennais fasciné par le geste et sa répétition, a recours à la fois à la vidéo, au captage et montage de sons, à la photographie ou à l’installation. Chacun de ces médiums entrent en résonance pour créer des œuvres où les codes du travail manuel, après avoir été analysés et décortiqués, sont revisités.En mars 2009, l’artiste répond à une commande de la Galerie écart à Osnabrück en Allemagne et crée une installation baptisée PlastikWork, qui sera déclinée d’octobre à décembre 2009 en un deuxième tome au Satellite Brindeau au Havre. Dans ces deux expositions, l’artiste cherche à rendre visible l’activité des travailleurs de l’ombre et décompose en mouvements chorégraphiques les gestes des agents de voirie. En mars 2010, la galerie associative La Ruche à Sotteville-lès-Rouen l’accueille pour une résidence en collaboration avec Aurélie Sement formée aux Beaux-arts de Rouen avec qui il partage cet intérêt pour le monde du travail. Ils réalisent ensemble Diagnostic : une série de huit vidéos confrontant le quotidien des résidents de la maison de retraite attenante aux activités du personnel. Puis en avril 2011, l’artiste répond à une commande de la bibliothèque Simone de Beauvoir à Rouen. Il travaille à cette occasion sur le thème des conditions de travail et révèle la portée esthétique du mouvement de l’ouvrier dans une exposition baptisée Manœuvres. Le plasticien entame actuellement un nouveau cycle de réflexion, étudiant conjointement les notions de trame, de cycle ou de linéarité.



SURFACES RÉFLÉCHISSANTES



Alors qu’il étudiait aux Beaux-arts de Quimper, David Jouin travaillait comme agent d’entretien pour financer ses études. En tant que technicien de surface, il concentre son attention sur le sol, piétiné mais ignoré, qu’il cherche  dès lors à rendre visible. Au cours de son exposition à la bibliothèque Simone de Beauvoir, couvert de papier bulle, le sol devient interactif. Le spectateur est invité à le redécouvrir et se l’approprier en créant un espace sonore rythmé par les crépitements de ses déambulations.



LA MÉMOIRE DU GESTE



Dès ses premières séries photographiques, son travail se focalise sur les gestes. Il y met en scène des acteurs en tenue de chantiers reproduisant les actions des ouvriers mais dépossédés de leurs outils. Cette série de six photographies, intitulée Gestes statiques, fixe des mouvements suspendus et décontextualisés. Interpellé par les attitudes des ouvriers de la voirie, il tente d’en décrypter les chorégraphies révélant les liens tacites entre le geste fonctionnel et l’esthétique de la danse. Cette recherche donne lieu à une performance filmée dans laquelle l’artiste invite une danseuse classique à interpréter les mouvements de l’ouvrier. Le corps devient donc lui-même outil et l’artiste met l’accent sur le caractère hybride du geste.



ÈRE INDUSTRIELLE, ÈRE INDUSTRIEUSE



Clin d’œil aux Temps modernes de Chaplin, le monde du travail interfère avec le quotidien dans l’œuvre de David Jouin. Deux moniteurs vidéos placés côte à côte, présentent un coiffeur réalisant une coupe dans son salon de coiffure, puis reproduisant ces mêmes gestes sur un bouquet de fleur placé dans le salon de son appartement. Jouant sur le double sens du « salon » - lieu privé ou lieu de travail - l’artiste transpose la pratique professionnelle à l’espace intime. Le geste devient alors destructeur ; suivant le même rythme et avec la même  application sérieuse, le coiffeur détourne son savoir-faire en une activité dérisoire.



VALORISATION DE L’OUTIL



L’outil de travail est pour David Jouin, le prolongement de la main : pour cela l’artiste lui accorde un statut particulier. Parfois monumentalisé ou l’objet d’attentions déplacées - tel le balai à frange tressé par un coiffeur- il peut également être thermoformé. L’artiste choisit donc d’appliquer une technique de production de masse à la création d’un objet unique détournant les codes de la société de consommation. David Jouin ne s’intéresse pas seulement aux outils d’entretien mais à la saleté elle-même triant le contenu d’un sac d’aspirateur dont il parque les moutons de poussières dans un enclos matérialisé au sol par un ruban adhésif (emprunt à la signalétique des chantiers). Comme dans l’Élevage de poussière de Man Ray, la saleté devient objet et acquiert un nouveau statut : existant pour elle-même et sortant de l’ombre.


Elodie Laval





Si la relation entre l’art et le travail devient son sujet favori, c’est sans doute parce que ce jeune homme dynamique mène de front diverses activités. Depuis son départ de Rennes, son existence à Rouen pourrait s’exposer en un triptyque : artiste, travailleur et étudiant. Quand nous parlons d'art, nous entendons les Beaux-arts, et quand nous parlons d'un artiste, nous entendons tout autre chose qu'un homme de métier. Pourtant, l’artiste plasticien David Jouin réussit à faire de l’art à partir de diverses activités. Hybride, son travail lie photos, vidéos, installations et sculptures.



APPRENDRE EN TRAVAILLANT



Artiste et étudiant : depuis son entrée dans l’école des Beaux-arts de Quimper. Travailleur : quand il a commencé à nettoyer des bus dans le Sud du Finistère. Tout près de Pont-Aven, il « apprend » donc à créer, mais aussi… à balayer. Pragmatique et ingénieux, il va alors vite allier les deux. Peu de temps après, il découvre même un nouveau métier : responsable de l’équipe d’accueil du Théâtre Cornouaille, la Scène nationale de Quimper. Il réalise alors ses premières expositions. Décoiffante, une d’entre elle se déroule notamment dans un salon de coiffure…



WORKING PROGRESS



En pleine construction, il part s’installer sur Rouen pour assurer l’accueil du FRAC Haute-Normandie. Se découvrant alors un vif intérêt pour la transmission, il entame une formation universitaire pour apprendre à « développer les publics de la Culture ». C’est dans ce cadre qu’il effectue un stage au Satellite Brindeau, près des Docks du port du Havre. Il y réalise aussi sa dernière exposition : Plastik Work II. Le premier volet de celle-ci se déroulant dans une galerie d’art d’Osnabrück, en Allemagne, elle s’inscrit alors dans un jumelage entre la Basse-Saxe et la Haute-Normandie. Le jeune plasticien enchaîne cette année sur deux résidences : Prospectives avec des écoles d’Yvetot et la Galerie Duchamp et Diagnostic dans l’espace d’exposition de l’hôpital de Sotteville : La Ruche. Que ce soit dans un bus, une école ou un centre de soin pour personnes âgées, David Jouin recherche ainsi à « créer du décalage sur ce qui structure le quotidien ».



INSTALLATION DADAÏSTE
Détournement à la Duchamp, les outils, les corps, les discours et les symboles sont pour lui un travail sans fin. Ici, pas de glorification, pas de recherche d’idéal : grands récits et volonté de changement font place au jeu. Éclats de couleurs, gestuelles répétitives et mises en scène déphasées s’étalent dans son travail comme une interrogation permanente des différents contextes où il évolue. Une de ses vidéos montre par exemple que si une machine à laver peut bercer, voire hypnotiser, c'est pour mieux annoncer un travail domestique. Adapter en langage plastique, sa production pourrait peut-être se traduire en une formule proche du dadaïsme : « passer de l'image fixe à l'image en mouvement et inversement ».

Thomas Delaunay
EXPOSITIONS PERSONNELLES


2014 "Mise en forme" EROA, Lycée Jacque Prévert, Pont-Audemer, France.

EXPOSITIONS COLLECTIVES

2017 "Carte blanche au Collectif d'en Face" Au café couture, Rouen, France.

2017 "Mon Inouïe Symphonie" Salon de la petite édition, Fructôse, Dunkerque, France.
2016 "Hommage au collectif d'en Face", "Respect", Rrouen rue Victor-Hugo, Rouen, France.
2016 "Mon Inouïe Symphonie" Salon de la petite édition, expo Collectif d'en Face, Fructôse, Dunkerque, France.
2016 "Soirée Pix3L #3" Tatane, De bruit et d'encre, Rouen, France.
2016 "Microphasmes #3" Salon de la microédition, Collectif HSH, Rouen, France.
2016 "Opéra bouffe" Bistro Nova, Collectif d'en Face, Rouen, France.
2016 "Boutique de Noël" Collectif d'en Face, St Vivien, France.
2015 "Raccord" Rrouen, Rouen, France.
2015 "Plaisir d'offrir #3" Marché de Noël, 106, Scène de musiques actuelles, Métropole Rouen Normandie, France.
2015 "Flaubert dans la ville" CÉRÉdI, Université de Rouen, France. 
2015 "Art est travail est un art" Satellite Brindeau, Lieu d'art contemporain et de spectacle vivant, Le Havre, France.
2015 "Fanzinorama" Salon de micro édition, Le Bunker Ciné-Théâtre, Bruxelles, Belgique.
2015 "Détournements"-"Vidéos en vitrine"-"La boutique de Noël" Collectif d'en Face, Rouen, France.
2014 "Regard croisé" EHPAD, Pont-de-l'Arche, France.
2014 "Art sequana - Sprint" - "Microphasmes" Salon de la mico-édition, HSH collectif/Face de Phasme, Guidoline, Rouen, France.

2013 "La boutique de Noël" Collectif d'en Face, Rouen, France.
2013 "Sang chaud" Collectif d'en Face, France.
2013 "Petits bruits" Espace des 2 rives, Pîtres, France.
2013 "Multiples" Salon d'édition, Morlaix, France.
2013 "Contraste" Collectif d'en Face, Rouen, France.
2012 "Sang gelé" L'atelier du Collectif d'en Face, Rouen, France.
2012 "H-11940" Installation vidéo monumentale, Engrenage, Jardins d'Albane de la Cathédrale de Rouen, France.

2012 "Travaille" L'atelier du Collectif d'en Face, Rouen, France
Pascal Lièvre, David Jouin, Simone Durante / Rosita Mariani, Frederic Ollereau, Pascale Guinet, Dr Fanatik & Lorenzo Lagrava, Moises Regla, Gregg Smith, Ali Moini, Shaarbek Amankul
Mieszko Bavencoffe, Hélène Mari, Zahra Ferhati,Thomas Wattebled, Tatiana Wolska, Jérémy André, Albane Hupin, Florian Pugnaire/ David Raffini, Être 2 travail (Gervaise Hay et Mathilde Pierson), Lise Lecoq, Arnaud Nebbache, Elodie Bernard, Marie Ragu, Elodie Bernard, Lauriane Guichard, Jennifer Mackay, Jérôme Thoumyre et Laurent Lemaitre, David Jouin, Gaspard Gervais, Julie Tocqueville, Aurélie Sement, Sylvain Vuilleret, Thomas Wattebled, Anna Gréboval, Yannick Dubois, Zarha Ferhati, Karl Moro, Sophie Mari
Sophie Mari, Anne Lemarchand, David Jouin, Thomas Bénard, Julie Gauthier Anota, Edwige Brocard, Juliette Berthon
2010 "Enfances" Satellite Brindeau, Le Havre, France.
Rémy Louchart, Pascal Lièvre, Michel Ducerveau, David Jouin, Florence Babin, GET(res), Yann Amstutz, Anne Astier, Jérôme Le Goff, Sophie Lebel, Héléna levée, Frédéric Nakache, Agnès Des Lingneris, Robin Pourbaix, Yohann Quëland De Saint Pern, Cetusss, Christine Laquet, Victor De Castro, Boris Du Boullay, Pascale Simonet
2010 "Lichte Momente" European Média Art Festival, Osnabrueck, Allemagne.
2010 "Sun in your head" Imagespassages, Centre d'Art Contemporain Mira Phalaina, Maison populaire de Montreuil, France.
2010 "Avalanche" Collectif d'en face, Sainte-Croix-des-Pelletiers, Rouen, France.
2010 "Iconoclasses 12" Galerie Duchamp, Yvetot, France.
2010 "Diagnostic" Association La Ruche, Sotteville-lès-Rouen, France.
2010 "Vente d'oeuvres d'art" Collectif d'en face, Halle aux toiles, Rouen, France.
2009 "Lichte momente" Galerie écart, Osnabrück, Allemagne.
2007 "La fin du début" La galerie, Ecole Supérieure des Beaux Arts de Cornouaille, Quimper, France.
2007 "Le rire moteur" La galerie, Ecole Supérieure des Beaux Arts de Cornouaille, Quimper, France.
2006 "Quel jeu on joue?" Le Quartier, Centre d'Art Contemporain, Quimper, France.
2005 "Méli mélo" Maison Pour Tous de Penhars, Quimper, France.
2004 "Déchets-nés" Association l'Art-Scène, Pôle Universitaire de Quimper, France.
2004 "La forêt" Théâtre de Cornouaille, Scéne Nationale de Quimper, France.
2004 "Baz'art" Pik'Asso, Welcome, Quimper, France
2003 "Utopie" Association l'Art-Scène, Pôle Universitaire de Quimper, France. 

RÉSIDENCES

2017 Résidence d'artistes, création d'un module d'exposition, Victor-Hugo, service culture de la ville de Rouen, France.
2017 Résidence d'artistes, création d'une édition, Victor-Hugo, service culture de la ville de Rouen, France.
2016 Résidence d'artistes, installations in-stu, Victor-Hugo, service culture de la ville de Rouen, France. 
2010 Résidence d'artistes en milieu scolaire, Galerie Duchamp, école Cahan-Lhermitte, Yvetot, France.

PRIX, BOURSES ET SUBVENTIONS

2010 Aide à l'installation, Direction Régionale des Affaires Culturelles de Haute-Normandie, France.
2009 Aide à la mobilité internationale, Région Haute-Normandie, France.

ACQUISITIONS

2010 Achat d'une photographie par le Centre Hospitalier du Bois-Petit, Sottevile-lès-Rouen, France.
2004 Achat d'une série de photographies par le Réseau QUB, Quimper, France.

INTERVENTIONS

2017 "Pixel" Centre EPIDE, Val-de-Reuil, France.

2016 "Faded" Scénographie du cilp Lascaux, Rouen, France.
2015 "Soi & Vous" Centre EPIDE, Val-de-Reuil, France.
2015 "Dis moi dix mots" Résidence d'action culturelle arts numériques dans le cadre du CLEAC, Association REC, DRAC Haute-Normandie, DSDEN Seine-Maritime, École Bimorel, Ville de Rouen, France.
2013-2014 "Culture-santé" EHPAD, Pont-de-l'Arche, France.
2013 "Ricochets" Atelier vidéo, Festival Normandie impressionniste, Lycée Jacques Prévert, Pont-Audemer, France.

2012 "Xav Feugray" Fond de scène vidéo, Hangar 23, Rouen, France.

2012
"Adoptez un jardin" Atelier vidéo, DRAC Haute-Normandie, Collège Pablo-Picasso, Saint-Etienne-du-Rouvray, France.
2011 "Hors champ" Atelier d'initiation à la photographie, Pôle Image de Haute-Normandie, Rouen, France.
2011 "Chantier animé" Film d'animation, Bibliothèque Simone-de-Beauvoir, Rouen, France.
2011 Collaboration, Kÿma Quartet / Être2Travail / Contremaître et sa contremaîtresse, Bibliothèque de Rouen, France.
2011 "Fabriquez" Film d'animation, MJC Grieu, Rouen, France.
2010 "Échelle1" Exposition in situ, École de St Marie-des-Champs, France.
2010 Collaboration, Être2Travail, St-Marie-des-Champs, France.
2010 "Prospective" Projet participatif, École Cahan Lhermitte, Yvetot, France.
2009 Collaboration, Contremaître et contremaîtresse, Le Havre, France.
2005 "Sans titre" Atelier vidéo, Collège Diwan, Quimper, France.
2005 Création plastique "Astor" Salon de coiffure, Quimper, France.
2004 Création photographique, Réseau QUB, Quimper, France.

ÉDITIONS

2017 "Flaubert dans la ville" Presses universitaires de Rouen et du Havre, ISBN: 9791024007434
2017 "Collons" Catalogue, affiches. Collectif d'en Face.
2016 "Pixel" Édition réalisée dans le cadre de l'EPIDE de Val-de-Reuil, France.
2015 "Soi&Vous" Édition réalisée dans le cadre de l'EPIDE de Val-de-Reuil, France.
2013 "Badges" Collectif d'en Face.
2013 "Sang chaud" Collectif d'en Face. 
2011 "VISCOMICA - BON APPETIT" Fanzine édité par HSH.
2010 "Les iconoclasses 12" Collection petit format, Galerie Duchamp, ISBN: 2-912922-74-7.
2007 "DNSEP 07" Diplômés des écoles supérieures d'art de Bretagne, ISBN: 2-908373-61-0.
2005 "Outlook tower" Anamorphose du monde, dvd.

PRESSES

2011 Paris Normandie, «Attention travaux» , ROUEN, mai.
2010 Paris Normandie, «Regards plastiques au Bois-Petit», SOTTEVILLE-LES-ROUEN, 27 mars.
2010 France 3 Haute-Normandie 19/20, 26 mars.
2010 Paris Normandie, «Diagnostics au Bois-Petit», SOTTEVILLE-LES-ROUEN, 15 mars.
2010 Radio R2R, « L’art en chantier », Thomas Delaunay.
2009 France 3 Baie de Seine 19/20, 19 novembre.
2009 Havre Libre, «Rendre visible l’invisible», LE HAVRE, 10 octobre.
2009 LeHavre Presse, «Le travail, autrement», EXPOSITION, 07 octobre.
2009 Osnabrück, «Abstrakte Arbeitsposen», 14 mars.
2009 Kunsttermine, Galerie Écart, janvier.
2005 Le Télégramme, «Le nettoyage inspire David Jouin», QUIMPER, 16 février.
2005 Ouest France, «Les œuvres de D.Jouin ne sont pas bidons», QUIMPER, 16 février.
2004 Ouest France, «Déchets-nés, une expo pour alerter», QUIMPER, 16 février.
2004 Le Télégramme, «Exposition : mobilisation autour des Déchets-nés», QUIMPER, 22 novembre.

EXPÉRIENCES PROFESSIONNELLES

2007- Chargé de l'accueil des expositions, assistant régie, Fonds Régional d'Art Contemporain de Haute-Normandie, Sotteville-lès-Rouen, France. 
2011 Médiateur, Association La Ruche, Sotteville-lès-Rouen, France. 
2003-2007 Chef ouvreur, Théâtre de Cornouaille, Scéne Nationale de Quimper, France. 
2003-2006 Agent d'accueil polyvalent, Le Quartier, Centre d'Art Contemporain, Quimper, France. 
2003-2006 Création et présidence de PiK'AssO, Quimper, France. 
2003-2005 Agent de service, Alcyon SARL, Quimper, France.
2001-2002 Intérimaire, Kelly services, Ille-et-Vilane, France.
2000 Étudiant ouvrier en réassort, Cactus SA, Luxembourg.1999-2002 Garde d'enfants, Rennes, France.

FORMATIONS

2010 Master professionnel "Développement des publics de la culture" Conception et Mise en Oeuvre de Projets Culturels, Université de Rouen, France. 
2007 Diplôme National Supérieur d'Expressions Plastiques, École Supérieure des Beaux Arts de Cornouaille, Quimper, France. 
2002 Baccalauréat Section Technologique et Tertiaire, Action Communication Commerciale, Rennes, France.

STAGES

2014 Formation CIPAC, La photographie contemporaine : exposition, conservation, prévention, Paris, France.
2010 MAM Galerie, mécénat et partenariats, Rouen, France. 
2010 Störk Galerie, mécénat et recherche de financements, Rouen, France. 
2009 Satellite Brindeau, Lieu d'art contemporain et de spectacle vivant, projet d'action artistique et partenariats, Le Havre, France. 
2002-2006 Le Quartier, Centre d'Art Contemporain, médiation, Alain Bernardini, Raphaëlle de Grout, Alexander Konstantinof, Jacques Villeglé.
2006 Théâtre de Cornouaille, Scéne Nationale de Quimper, technicien, Pascal l'Horset, France. 
2006 Cinéma avec Gérard Lefort, Quimper, France. 
2004 Alelier Marc Morvan, sculpture, Quimper, France.

ATELIERS DE RECHERCHE ET CRÉATION

2005-2007 "Wise", "Images sonores", "Opéra", "Hors champs", Jean-Noël Vinter, Jean-Luc Aimé, Quimper, Brest, France. 
2006 "Locus-corpus" Hervé Thoby, Needcompagny, Lorient, France. 
2006 "Hybridations artistiques" Jehanne Dautray, Quimper, France. 
2005 "Dérushage" Christine La Postolle, Olivier Dollinger, Quimper, France. 
2003 "Art architecture" Bernard Peschet, Quimper, France.

WORKSHOPS

2006 "Commissariat d'exposition" Alain Leborgne, Le Quartier, Centre d'Art Contemporain, Quimper, France.
2004 "Prêt à monter" Pascal Rivet, Quimper, France.
2003 "Suivez les flèches" René Le Friant, Quimper, France. 

GLOSSAIRE

ALIÉNATION: Dépossession de l'individu et sa perte de maîtrise de ses forces propres au profit de puissances supérieures.
CAPTURE: Technique permettant de capter les mouvements d'un élément réel afin de les renvoyer dans un univers virtuel.
CHORÉGRAPHIE: Organise l'espace et structure les mouvements.
CONTEMPLATION: Application de l'esprit à voir et observer certaines réalités.
COULISSE: Partie de la scène qui n'est pas visible par les spectateurs.
ENTREPRISE: Engager une opération commerciale ou industrielle.
ÉPHÉMÈRE:
FASCINATION: Charmer par quelque chose de séduisant.
FRAGMENT: Partie d'une œuvre.
GESTE: Signe manuel ou corporel qui permet d'illustrer les mots du langage.
HYBRIDE: Croisement entre deux éléments qui fusionnent.
IMAGE: Représentation visuelle voire mentale de quelque chose.
MOUVEMENT: Déplacement d'un corps par rapport à un point fixe de l'espace et à un moment déterminé.
MÉCANIQUE: Dispositif visant à produire un mouvement.
MÉTAMORPHOSE: Changement d'aspect après la forme.
MÉTIER: Activité manuelle ou mécanique nécessitant l'acquisition d'un savoir-faire, d'une pratique.
ŒUVRE: Objet physique ou virtuel résultant d'un travail.
OMBRE: Zone sombre créée par l'interposition d'un objet opaque entre une source de lumière et la surface sur laquelle se réfléchit cette lumière.
OUTIL: Instrument utilisé par un être vivant afin d'exercer une action.
PAIE: Action de payer
PAUSE: Suspension, interruption momentanée d’une action.
QUOTIDIEN: De chaque jour.
RÉPÉTITION: Action de faire ce qu’on a déjà fait.
REFLET:
SENS: Art de l'interprétation.
SIGNALÉTIQUE: Dispositif matériel permettant d’avertir le public d’une disposition immatérielle.
SOL: représente la couche superficielle, meuble, de la croûte terrestre.
TRAVAIL: de l'ancien français Travail (« tourment, souffrance ») XIIème siècle. Du latin VIème siècle Tripalius, Tripalium (« instrument de torture à 3 poutres »). La racine trav provient de trad, trabis qui signifie « poutre »
VISIBILITÉ: Ce qui est porteur de sens sans être textuel.

TRAVAUX...

2012 "Lignes" Diptyque de 2 photographies couleur, édition originale, contrecollée sur dibond, 160 x 120, 160 x 90 cm.
2012 "Points" Ensemble de 6 photographies couleur, édition originale, contrecollée sur dibond, 60 x 45 cm.
2011 "Nature morte" Ensemble de 25 photographies couleur, édition originale, cadre aluminium, 120 x 90 cm.